L’inversion de polarité :

Les murs anciens ne disposent pas de barrière étanche. Ils subissent des remontées capillaires, dont l’ampleur est liée aux conditions hydrogéologiques locales et à la constitution du mur (porosité et hétérogénéité des constituants).
Ces sels sont hygroscopiques, c’est-à-dire qu’ils absorbent l’eau de l’atmosphère (maintenant un certain taux d’humidité dans le mur) et changent de volume en fonction de l’hygrométrie ambiante. Au-delà d’une certaine quantité, ces sels entraînent un phénomène osmotique d’attirance de l’eau, qui s’ajoute aux forces capillaires.
Ces sels sont extrêmement nocifs pour les enduits. Leur gonflement et leur agression chimique entraînent le cloquage et la désagrégation des enduits et rejointoiements. Avant d’enduire ou de rejointoyer un mur ancien, un diagnostic s’impose.

Dès sa mise en place, le procédé StopRise® utilise des circuits électroniques d’une grande sensibilité constamment accordés en phase et en fréquence aux champs de stimulations électromagnétiques naturels. En conséquence, l’appareil s’attaque à la cause réelle de la remontée capillaire en créant un contre champ. Le courant s’annule, l’eau ne monte plus, les murs et les sols sèchent.

En tout état de cause, un diagnostic effectué par l’entreprise PARAXILOCENTRE est un préalable fortement recommandé, à défaut d’être obligatoire, avant toute décision.

N’attendez plus !

Un doute, vos murs présentent des signes avant coureur des traces évidentes d’humidité ?