La barrière physico chimique :

Le procédé TECHNISIL MS HYBRIDE Testé par le C.S.T.C (Centre Scientifique et Techniques de la Construction) sous Avis technique (NIT 210), Validé par la SOCOTEC (DX 1404) et faisant l’objet d’une garantie A.G 99075398 ENTREPRISE RESPONSABLE DES TRAVAUX.

Les produits à tendance bouche-pores ont des difficultés de migration dans les matériaux humides, des effets secondaires néfastes, et/ou des performances insuffisantes, tandis que les produits à tendance hydrophobe réduisent les énergies superficielles des pores et capillaires des matériaux et les rendent répulsifs à l’eau.

Efficacité du produit :

• rend définitivement non mouillable la base de la maçonnerie ;
• stoppe dans les 48 heures toutes remontées capillaires ;
• assure une efficacité optimale quels que soient la nature, l’épaisseur et le taux d’humidité de la maçonnerie ;
• réduit la tension superficielle du support en dessous de 20N/m ;
• le complexe métallique d’aluminium renforce l’effet hydrophobe et assure une durée de vie du traitement équivalente à la durée de vie du mur ;
• produit non biodégradable ; résiste aux acides et aux sels ;
• protection anti-moisissures incorporée ;
• le produit est légèrement coloré afin de pouvoir éventuellement contrôlé sa migration (traçabilité) ;
• ne contient pas d’eau, ni de sels (respect de l’environnement) ;
• réagit sans former de sels nuisibles complémentaires ;
• le mélange de résines siloxanes oligomères assure une migration importante dans le support et un haut pouvoir de pénétration ;

Réalisations des injections :

• Percement des puits diamètre 10 ou 14mm d’une ou 2 faces du mur espacés de 10 à 15cm environ et injection à basse pression
• Les travaux d’injection seront réalisés à un niveau supérieur ou égal à celui des terres en contact avec les maçonneries et au dessus du niveau du sol fini à l’intérieur ;
• Il faut toujours veiller à ce que l’enduit ne touche pas le sol, il risque d’y avoir un contournement de la barrière, par l’eau, qui va à son tour migrer dans l’enduit et provoquer de nouveau dégâts ;
• 48 heures après l’injection la barrière est efficace. L’humidité contenue dans les murs va s’évaporer progressivement, entre 12 et 18 mois et plus, suivant la teneur en eau, la porosité et l’épaisseur des murs, le type de chauffage, de ventilation, et les conditions
climatiques. On constatera des poussées de sels plus importantes pendant la phase
d’assèchement.
• Bouchage des puits d’injection au mortier hydrofuge.

N’attendez plus !

Un doute, vos murs présentent des signes avant coureur des traces évidentes d’humidité ?